logo Pharmacie Valentin
Attention à la fumée brûlante des bougies

Attention à la fumée brûlante des bougies

Que ce soit sur un gâteau d’anniversaire ou comme décoration à l’approche des fêtes, les bougies font partie de notre environnement quotidien. Mais qu’en est-il de leur toxicité ?

Symptômes

  • En cas d’ingestion, dans la plupart des cas, les symptômes sont très modérés: nausées, vomissements, crampes digestives mais surtout risque de diarrhée.

  • En cas d'exposition (inhalation) trop importante, on peut avoir de la toux, des difficultés à respirer voire une bronchite chronique dans les cas les plus sévères.

Traitement

Les symptômes disparaissent souvent spontanément. En cas de malaise, contactez votre médecin ou le Centre Antipoisons (070 245 245).

Toxicité

Le problème vient de la combustion. Lorsque l'on brûle quelque chose, même naturel, on produit automatiquement des substances irritantes voire toxiques. C'est particulièrement vrai pour les bougies en paraffine (dérivé du pétrole) mais aussi pour les bougies en cires naturelles, animales (cire d'abeille) ou végétales (cire de soja, de colza, de palme, etc.). Et si elles sont parfumées, cela augmente encore plus ce dégagement de substances toxiques.

Un conseil simple pour vérifier facilement la toxicité de la fumée des bougies est de voir s'il y a de la fumée ou de la suie visible. Si c'est le cas, cette fumée contient beaucoup de substances toxiques et vous feriez mieux de vous en débarrasser.

Prévention

  • Le premier conseil à donner est de bien aérer vos intérieurs plusieurs minutes chaque jour car la pollution extérieure est souvent moins importante que celle de vos habitats et locaux professionnels.

  • Préférez absolument les produits européens car ils doivent obligatoirement répondre aux critères de la réglementation européenne.

  • Limitez l'utilisation des bougies parfumées au strict nécessaire pour embaumer la pièce.

  • Pour une meilleure combustion, coupez la mèche brûlée de la bougie avant de la rallumer.

  • Évitez d'exposer trop longtemps les personnes fragiles : jeunes enfants, femmes enceintes, personnes asthmatiques ou âgées.

L'article vous a plu ? Rendez-vous sur le site du Centre Anti-Poisons pour d'autres articles sur les intoxications !

Thèmes: Conseils médicaux Système immunitaire – allergie Premiers soins – secours – antipoison Hygiène
arrow_back Retour aux articles